Épargne pension

En raison du vieillissement de la population et du faible taux d'activité des travailleurs les plus âgés, les pensions légales sont actuellement sous pression. Il est donc nécessaire de se constituer une pension complémentaire, par sa société ou à titre individuel. Un capital pension peut être constitué selon les capacités de l'entreprise ou du particulier. Chaque client dispose ainsi d'un vaste choix. Les assurances-vie classiques, les assurances Universal Life et les assurances Unit Linked sont les trois choix les plus courants.

Assurances-vie traditionnelles

  • Le Capital Différé Sans Remboursement des primes assure un capital pension qui est payé au terme du contrat sous la condition que l’assuré soit en vie à cette date. S’il ou elle décède avant le terme, aucun remboursement n’est prévu.
  • Le Capital Différé Avec Remboursement des primes prévoit le payement d’un capital si l’assuré est en vie au terme du contrat. En cas de décès de l’assuré avant le terme, les primes sont remboursées, éventuellement majoré d’un intérêt convenu.
  • Exemple

    une mixte 10/20 prévoira un capital de 10 en cas décès avant le terme du contrat. Si l’assuré est en vie au terme, le capital de 20 est alors payé.
    Les assurances-vie mixtes prévoient tant un capital décès qu’un capital pension.

 

Caractéristiques de l’assurance-vie traditionnelle

  • L’assurance est le plus souvent souscrite à très long terme (jusqu’à 60 ou 65 ans).
  • La prime se compose de différentes parties.
    • la prime de risque destinée à couvrir le payement éventuel du capital en cas de décès
    • la prime épargne destinée à constituer le capital pension (Ces deux premières parties de la prime sont calculées sur la base de statistiques de survies de la population belge.)
    • un taux d’intérêt technique qui est appliqué aux deux parties de la prime. Ce taux d’intérêt peut être choisi par la compagnie mais il ne peut excéder 3,75 %
  • Toutes les composantes de la prime doivent être fixées à la conclusion du contrat et ne peuvent ensuite être unilatéralement modifiée par l’assureur. En d’autres termes, les capitaux assurés sont totalement garantis.
  • La compagnie peut augmenter les garanties offertes à l’assuré en lui attribuant une participation bénéficiaire. Une fois attribuée, cette participation est acquise.

 

Assurances Unit Linked

L'assurance Unit Linked est le dernier type d'assurance-vie du marché. Le contrat d’assurance-vie ne communiquera plus de capitaux ou de projection au terme. En effet, la prime sera transformée en unités ou fractions d’unités d’un ou plusieurs fonds qu’offrira la compagnie d’assurance. Pour connaître la valeur du contrat, il suffit de multiplier le nombre d’unités par la valeur d’inventaire du fonds. La valeur du fonds varie en fonction de la valeur des titres qui figurent dans le fonds. Ce type d’assurance ne comporte aucune obligation de résultat.

La plus-value nette du fonds revient à 100% au bénéfice du preneur. Chaque assureur (gestionnaire de fonds) s’efforcera d’obtenir les meilleurs résultats. C’est pourquoi on parlera d’une obligation de moyens.

Caractéristiques des assurances Unit Linked

  • L’assurance est souvent souscrite à long terme (un minimum de 10 ans est conseillé mais pas obligatoire). On dit qu’il est ‘open-ended’ puisqu’aucune date n’est fixée par le contrat. Le preneur d’assurance déterminera lui-même le moment où il sortira du fonds.
  • La prime, hors frais d’entrée, est transformée en unités des fonds choisis. C’est le rendement du fonds qui déterminera le rendement du contrat. Il n’est donc plus question de taux d’intérêt technique, ni de participation bénéficiaire.
  • En cas de décès de l’assuré, la valeur du contrat sera versée au bénéficiaire. Le preneur d’assurance peut par ailleurs assurer un capital décès complémentaire. Les assureurs peuvent offrir différentes formules. Le client peut ainsi opter pour une récupération, en cas de décès, d’un minimum correspondant aux primes versées indépendamment de la valeur du contrat. La prime due pour la couverture en cas de décès est payée par la vente d’unités du fonds.
  • Le preneur d’assurance dispose de la liberté de payer ce qu’il veut, quand il veut. Il peut aussi changer de fonds

Assurances Universal Life

Les produits Universal Life sont destinés à la capitalisation. La technique est fortement corrélée à la technique bancaire. La prime payée commence à capitaliser dès sa réception. Le taux d’intérêt technique est à déterminer librement par l’assureur sans toutefois pouvoir excéder 3,75%.

En quoi les assurances Universal Life diffèrent-elles des assurances-vie traditionnelles? Le taux d'intérêt des produits Universal Life ne peut pas être garanti pour les primes à venir. Une garantie ne peut être octoyée que sur les versements effectués.

Caractéristiques des assurances Universal Life

  • L’assurance est souvent souscrite à long terme (60/65 ans).
  • La prime se compose de différentes parties.
    • La prime épargne destinée à constituer le capital pension. Cette prime épargne est capitalisée individuellement. Ce qui signifie qu’aucune table de mortalité n’est prise en considération dans son calcul et que, par voie de conséquence, il n’existe aucune différenciation entre hommes et femmes.
    • Le taux d’intérêt technique est librement fixé par l’assureur mais ne peut, depuis 1999, excéder 3,75%. Le taux d’intérêt technique ne peut pas être garanti pour les primes futures. Ceci implique qu’aucun capital à terme ne peut être communiqué au sein de ces contrats.
    • En cas de décès de l’assuré avant le terme, les bénéficiaires se verront crédités du montant épargné. Le preneur d’assurance peut par ailleurs assurer un capital décès complémentaire. Les assureurs peuvent offrir diverses formules. Ainsi le client peut choisir de faire verser un capital prédéterminé en cas de décès ou la réserve du contrat si cette dernière s’avère plus élevée. La prime de la couverture décès complémentaire est alors retenue des versements effectués par le preneur.
  • Le preneur d’assurance dispose de la liberté de payer ce qu’il veut, quand il veut.
  • Annuellement, le montant épargné peut être augmenté d’une participation bénéficiaire. Une fois attribuée, cette participation bénéficiaire est définitivement acquise.